Document précédent Document suivant

Citer ce document : Cancellieri, Jean-André; Marchi van Cauwelaert, Vannina, 06. L’habitat villageois, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 05 décembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/101540

Signaler une erreur ?
Titre : 06. L’habitat villageois
Description : Le développement de l’archéologie dans l’île a permis de mieux connaître les réalités matérielles de la Corse médiévale. Les fouilles entreprises au village de l’Ortolo par Gilles Giovannangeli au début des années 1990 et sur le site de Rostino par Daniel Istria au début des années 2000 ont mis au jour un matériel très riche aujourd’hui conservé au Musée d’Archéologie de la Corse : bagues, fusaïoles, vaisselle, armes. L’étude systématique des structures de l’habitat villageois dans le nord de l’île a mis en évidence quelques caractéristiques communes : les maisons sont constituées de plusieurs cellules qui peuvent être reliées entre elles par des communications internes. Elles comptent souvent un étage auquel on accède par un escalier extérieur latéral. Les constructeurs ont cherché à limiter au maximum les coûts : aucun plan ne semble avoir présidé à l’organisation interne de l’habitat qui s’adapte aux contraintes du relief. Dans le village de l’Ortolo, les 26 maisons conservées nous renseignent sur l’évolution de l’habitat à la fin du Moyen Âge. Là encore, la plupart des édifices comprennent un ou deux étages. La structure sociale des villages est éclairée par la chronique de Giovanni della Grossa et la documentation écrite. Un groupe de notables dominait ce monde villageois : les capurali dans le nord, les principali dans le sud. Cette domination s’exprimait d’abord dans les formes de l’habitat par l’érection de maisons-tours dont la fonction était tout autant militaire que symbolique. Le pouvoir des capurali trouvait son origine dans la révolte populaire du milieu du XIVe siècle. Ces derniers constituaient en effet les cadres politiques des nouvelles structures communales et exerçaient les fonctions de podestats et de raxoneri au sein des pievi. Dans le sud, la figure des principali semble émerger à la fin du Moyen Âge, à la faveur de l’implantation génoise. Ces derniers constituaient à la fois une élite militaire, comme en témoignent les pièces d’équipement de cavaliers retrouvés à l’Ortolo, et les cadres de l’administration locale. La diffusion de l’écrit dans l’île est en effet l’une des causes de l’affirmation de ces notables villageois.
Table des matières : 1. La mémoire cartographique 2. Traces matérielles 2.1. Que reste-t-il du Moyen Âge aujourd’hui en Corse ? 2.2. Pise et la Corse 2.3. La christianisation de la Corse 2.4. Les Giovannali 2.5. L’habitat villageois 2.6. Les châteaux 2.7. L’empreinte urbaine génoise 3. Figures humaines et héroïques 3.1. Giovanni della Grossa… 3.2. … passeur de mémoire (1388-1464) 3.3. Giudice di Cinarca (Sinucello della Rocca, vers 1220-vers 1300) 3.4. Sambucuccio d’Alando (premier tiers – dernier tiers du XIVe siècle) 3.5. Vincentello d’Istria (dernier tiers du XIVe siècle – 1434) 3.6. Giampaolo di Leca (milieu XVe-1515) 3.7. Rinuccio della Rocca (milieu XVe – 1511)… 3.8. ...Une forte empreinte mémorielle dans l’Extrême Sud 3.9. Femmes du peuple 3.10. Femmes de l’aristocratie 4. Traces symboliques 4.1. Héros légendaires : Ugo Colonna 4.2. Héros légendaires : Arrigo Bel Messer 4.3. Héros légendaires : « Orsolamano » et le Conte Pazzu 4.4. Symboles et emblèmes de la Corse : La tête de Maure 4.5. Symboles et emblèmes de la Corse : Les armoiries cinarchesi 4.6. Symboles et emblèmes de Gênes 4.7. Les lieux de vedute
Importance matérielle : 3 panneaux d'exposition
Format : jpg
Date : 2019
Couverture temporelle : Moyen Âge
Langage : Français
Couverture spatiale : Corse; Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte)
Relation : Les lieux de mémoire de la Corse médiévale
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !