Document précédent Document suivant

Citer ce document : Cancellieri, Jean-André; Marchi van Cauwelaert, Vannina, 18. Femmes de l’aristocratie, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 05 décembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/101552

Signaler une erreur ?
Titre : 18. Femmes de l’aristocratie
Description : Dans le milieu seigneurial, les femmes semblent avoir joué un rôle politique non négligeable. L’exemple des deux épouses de Rinuccio della Rocca est à cet égard significatif. La première d’entre elles, Serena, issue du lignage des Ornano, a joué le rôle d’ambassadrice auprès des Génois pour son époux, jusqu’à sa mort en 1498. Des séjours fréquents à Bonifacio, où Rinuccio della Rocca possédait une maison, lui ont permis de tisser des liens solides avec certaines familles bonifaciennes, notamment les Catacciolo, et d’avoir des entrevues fréquentes avec les podestats de la ville. En 1497, Serena se rendit même à Gênes, afin de représenter son époux devant les Protecteurs de Saint-Georges. La documentation témoigne que Serena della Rocca faisait l’objet d’une attention constante des officiers génois qui n’hésitaient pas à s’entretenir avec elle des affaires politiques de l’île et à la couvrir de cadeaux diplomatiques. Madonna Serena fut ainsi une pièce maîtresse de l’alliance entre l’Office de Saint-Georges et Rinuccio della Rocca. Seconde épouse du seigneur corse, Geronima, issue du puissant albergo génois des Cattaneo, semble avoir joué un rôle plus ambigu. Selon le chroniqueur Montegiani, cette dernière serait à l’origine de la révolte de Rinuccio, ce qui suggère une instrumentalisation du seigneur corse dans les luttes de factions génoises. Après la défaite de Rinuccio, Geronima intervint auprès des Protecteurs de Saint-Georges afin de favoriser un accord de paix entre l’Office et son époux et de protéger ainsi les droits à l’héritage de sa fille Serena.
Table des matières : 1. La mémoire cartographique 2. Traces matérielles 2.1. Que reste-t-il du Moyen Âge aujourd’hui en Corse ? 2.2. Pise et la Corse 2.3. La christianisation de la Corse 2.4. Les Giovannali 2.5. L’habitat villageois 2.6. Les châteaux 2.7. L’empreinte urbaine génoise 3. Figures humaines et héroïques 3.1. Giovanni della Grossa… 3.2. … passeur de mémoire (1388-1464) 3.3. Giudice di Cinarca (Sinucello della Rocca, vers 1220-vers 1300) 3.4. Sambucuccio d’Alando (premier tiers – dernier tiers du XIVe siècle) 3.5. Vincentello d’Istria (dernier tiers du XIVe siècle – 1434) 3.6. Giampaolo di Leca (milieu XVe-1515) 3.7. Rinuccio della Rocca (milieu XVe – 1511)… 3.8. ...Une forte empreinte mémorielle dans l’Extrême Sud 3.9. Femmes du peuple 3.10. Femmes de l’aristocratie 4. Traces symboliques 4.1. Héros légendaires : Ugo Colonna 4.2. Héros légendaires : Arrigo Bel Messer 4.3. Héros légendaires : « Orsolamano » et le Conte Pazzu 4.4. Symboles et emblèmes de la Corse : La tête de Maure 4.5. Symboles et emblèmes de la Corse : Les armoiries cinarchesi 4.6. Symboles et emblèmes de Gênes 4.7. Les lieux de vedute
Importance matérielle : 1 panneau d'exposition
Format : jpg
Date : 2019
Couverture temporelle : Moyen Âge
Langage : Français
Couverture spatiale : Corse; Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte)
Relation : Les lieux de mémoire de la Corse médiévale
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !