Document précédent Document suivant

Citer ce document : Cancellieri, Jean-André; Marchi van Cauwelaert, Vannina, 24. Symboles et emblèmes de Gênes, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 05 décembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/101558

Signaler une erreur ?
Titre : 24. Symboles et emblèmes de Gênes
Description : Durant le Moyen Âge, la Commune de Gênes eut plusieurs emblèmes : la croix rouge sur fond blanc ou argent ; le griffon; saint Georges. L’origine précise du symbole de la croix est inconnue. Au XIVe siècle, l’annaliste Giorgio Stella l’interprète comme une commémoration de la première croisade mais déplore le fait que les historiens antiques n’aient rien écrit sur le sujet. Dans la mesure où l’un des autres emblèmes de Gênes fut saint Georges et que la croix rouge sur fond blanc fut également appelée croix de saint Georges, certains historiens estiment qu’il s’agissait des deux versions iconographiques d’un même symbole. En reprenant à son compte l’emblème de la milice chrétienne, la Commune de Gênes souhaitait sans doute exalter son rôle dans la première croisade et dans l’expansion chrétienne en Méditerranée. Selon l’annaliste Caffaro, lors de la diète de Roncaglia (1158), les ambassadeurs génois auraient ainsi rappelé à l’empereur Frédéric Barberousse les hauts faits de la Commune contre les Musulmans « de Rome jusqu’à Barcelone », soulignant du même coup l’absence d’action impériale à cette époque. En Corse, l’emblème de la croix a pu être le support d’un discours de propagande visant à rappeler l’intervention de Gênes lors de l’offensive contre Mujahid de Denia en 1015 qui avait permis de « libérer » les îles tyrrhéniennes. Avec l’affirmation de l’Office de Saint-Georges dans l’île à la fin du XVe siècle, l’emblème du saint se diffusa à travers les sceaux et les bannières. Il renvoyait à la fois à la Commune et à la Banque et symbolisait la victoire de Gênes contre ses adversaires. Après la victoire contre Giampaolo di Leca, la représentation de saint Georges terrassant le dragon fut mise en scène afin d’illustrer le discours génois exaltant la victoire de San Giorgio contre les « tyrans » corses. À la fin du XVe siècle, avec l’avènement de la domination française sur la ville, un nouvel emblème fit son apparition dans l’héraldique génoise : les fleurs de lys. En proie aux luttes de factions, la Commune se plaça en effet sous la domination du roi de France à plusieurs reprises. Cette influence française, peu étudiée jusqu’à présent, a pu avoir un effet sur l’histoire politique de la Corse. L’on sait notamment que Rinuccio della Rocca avait obtenu à Gênes sa grâce de Louis XII grâce à l’intervention de son épouse dont la famille était proche du parti français.
Table des matières : 1. La mémoire cartographique 2. Traces matérielles 2.1. Que reste-t-il du Moyen Âge aujourd’hui en Corse ? 2.2. Pise et la Corse 2.3. La christianisation de la Corse 2.4. Les Giovannali 2.5. L’habitat villageois 2.6. Les châteaux 2.7. L’empreinte urbaine génoise 3. Figures humaines et héroïques 3.1. Giovanni della Grossa… 3.2. … passeur de mémoire (1388-1464) 3.3. Giudice di Cinarca (Sinucello della Rocca, vers 1220-vers 1300) 3.4. Sambucuccio d’Alando (premier tiers – dernier tiers du XIVe siècle) 3.5. Vincentello d’Istria (dernier tiers du XIVe siècle – 1434) 3.6. Giampaolo di Leca (milieu XVe-1515) 3.7. Rinuccio della Rocca (milieu XVe – 1511)… 3.8. ...Une forte empreinte mémorielle dans l’Extrême Sud 3.9. Femmes du peuple 3.10. Femmes de l’aristocratie 4. Traces symboliques 4.1. Héros légendaires : Ugo Colonna 4.2. Héros légendaires : Arrigo Bel Messer 4.3. Héros légendaires : « Orsolamano » et le Conte Pazzu 4.4. Symboles et emblèmes de la Corse : La tête de Maure 4.5. Symboles et emblèmes de la Corse : Les armoiries cinarchesi 4.6. Symboles et emblèmes de Gênes 4.7. Les lieux de vedute
Importance matérielle : 1 panneau d'exposition
Format : jpg
Date : 2019
Couverture temporelle : Moyen Âge
Langage : Français
Couverture spatiale : Corse; Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte)
Relation : Les lieux de mémoire de la Corse médiévale
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !