Document précédent Document suivant

Citer ce document : Chiari, Laurent; Laborde, Mathieu, Isolaccio-di-Fiumorbo, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 10 août 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/3045

Signaler une erreur ?
Titre : Isolaccio-di-Fiumorbo
Description : Commune de l’ancienne piève de Cursa, Isolaccio-di-Fiumorbo fait aujourd’hui partie du canton de Prunelli-di-Fiumorbo et de la Communauté de communes de Fiumorbo Castello. S’étendant sur 4089 hectares, la commune d’Isolaccio-di-Fiumorbo est limitée par la commune de Serra-di-Fiumorbo au sud, de Ghisoni au nord-ouest, de Poggio-di-Nazza au nord-nord-est, de Prunelli-di-Fiumorbo à l’est, de Serra-di-Fiumorbo au sud-est et de San-Gavino-di-Fiumorbo au sud. A l’ouest, la chaîne de montagne séparant la commune de la Corse-du-Sud et de Ghisoni présente plusieurs hauts sommets tels que la Punta di Campitello (1937 m), Punta del Prato (1954 m), Punta Bocca dell’Oro (1934 m), Punta di Taoria (1769 m), le point culminant de la commune étant la Punta della Cappella à 2041 mètres d’altitude. Situé à près 740 mètres d’altitude, le village d’Isolaccio-di-Fiumorbo se positionne sur la rive gauche de la vallée de l’Abatesco. Les principaux cours d’eau de la commune sont le fleuve de l’Abatesco, prenant sa source à 200 mètres au sud du Monte Furmicula (1981 m), ainsi que les ruisseaux de Poggio, de l’Antenna, de Tribaldo et d’Ajola. L’habitat de la commune se concentre principalement au village et dans les hameaux de Pietrapola, Acciani, Ajola, Traggina, Piazzile et Tasso. Autrefois occupés, les hameaux de Tribaldo, Aja Vecchia ou encore Porcilelli sont aujourd’hui abandonnés. Le territoire communal présente également plusieurs stations d’été plus ou moins fréquentées par les bergers : Alzolo, Vanarpia, Biciancola et Monte Lati. En moyenne montagne, 6 moulins à farine, un moulin à huile et de nombreux séchoirs attestent d’une activité agropastorale autour de la châtaigne, des céréales (blé, maïs) et de l’olivier en plus de la culture potagère et de l’élevage majoritairement porcin. Selon les chiffres délivrés par l’INSEE en 2009, Isolaccio-di-Fiumorbo comptait 387 habitants, 368 logements dont 54,6% de résidences principales ainsi qu’une densité de population de 9,5 habitants par kilomètres carrés. À Pietrapola, la commune abrite le seul établissement thermal agrée de Haute-Corse avec « Pietrapola Les Bains » : ses eaux sulfurées sodiques sont indiquées dans le traitement des états rhumatologiques."Dossier Collectif Maisons" : 368 INSEE ; 28 repérées ; 25 étudiées16% des maisons inventoriées datent du 18e siècle, 36% du 19e siècle et 48% du 20e siècle.Les maisons repérées et étudiées sont en granite. Les toits sont traditionnellement à longs pans et couverts de tuiles.Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; moellon ; maçonnerie ; enduit partiel ; crépiMatériaux de la couverture : tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; schiste en couverture ; pierre en couverture ; tôle ondulée ; matériau synthétique en couverture
Est une partie de : Canton de Prunelli-di-Fiumorbo
Couverture temporelle : Néolithique - XXIe siècle
Langage : Français
Couverture spatiale : Isolaccio-di-Fiumorbo
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : (c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse
Couverture : Canton de Prunelli-di-Fiumorbo

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !