Document précédent Document suivant

Citer ce document : Fazi, André, La recomposition territoriale du pouvoir, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 26 novembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/614

Signaler une erreur ?
Titre alternatif : Les régions insulaires de la Méditerranée occidentale
Titre : La recomposition territoriale du pouvoir
Description : Des Baléares à la Sicile en passant par la Corse et la Sardaigne, divers types de sociétés aux institutions, aux économies, aux cultures et aux langues différentes, dessinent un large éventail de cas de figure. Dans le cadre d'une Europe dont l'une des tendances est le renouvellement des relations entre régions et États, les rapports au politique ont évolué au point de fonder une véritable recomposition territoriale du pouvoir. Aujourd'hui, les États composent avec des réalités supranationales mais aussi avec les revendications locales pour définir de nouvelles règles du jeu politique. Empruntant à la science politique, au droit, à la sociologie, à l'histoire et à l'anthropologie politique, le présent ouvrage propose une approche en profondeur novatrice. Il s'annonce, pour la rigueur, la méthode et la somme de connaissances utilisées, comme une contribution importante à la compréhension des systèmes politiques régionaux. Préface de Guy Carcassonne. 651 pages
Table des matières : Remerciements p.6 Préface p.7 Formules latines, abréviations et acronymes utilisés p.11 Introduction générale p.13 L'État comme processus de monopolisation p.13 La recomposition territoriale du pouvoir p.18 L'acteur régional et son nouvel environnement p.23 Le territoire de la recherche: les régions insulaires de la Méditerranée occidentale p.26 Régions et comparatisme politique p.29 Complexes destins insulaires… p.34   Livre Premier La grande odyssée de l'État   Chapitre 1- L'apothéose d'un paradigme millénaire p.45 La première révolution de l'État p.46 La difficile naissance du modèle français p.46 L’affermissement de la centralisation p.52 Le triomphe du centralisme p.57 La surpuissance d'un idéal p.58 L'illustre référence française p.63 L'impossible contre-modèle p.68 Conclusion du chapitre 1: L'apothéose d'un paradigme millénaire p.74   Chapitre 2 - La deuxième révolution de l'État p.77 Les équivoques italiennes p.80 La rupture impossible p.80 Les désillusions de l'idéal fédéraliste p.85 L'inaccomplissement de la décentralisation française. p.92 La France entre conservatisme et hardiesse. p.92 La dernière révolution française.? p.95 La décevante constitutionnalisation de la décentralisation. p.99 L'audace espagnole p.105 Du compromis improbable et de l'innovation constitutionnelle. p.105 Pouvoirs et incertitudes des Communautés autonomes. p.110 De l’inanitédes caricatures et de l'enjeu coopératif. P.115 La dimension communautaire de l’État. P.121 Partager pour grandir. P.122 Les avatars européens de la souveraineté. P.125 La solidité des bornes nationales. P.132 Conclusion du chapitre 2 : La deuxième révolution de l’État. p.134 Conclusion du livre premier: La grande odyssée de l'État. p.139   Livre Second Les îles de la Méditerranée occidentale face à leur devenir   Chapitre 1 - Les îles face à l'Europe p.149 Le rêve brisé d'une Europe des régions p.151 Un fantasme sans fondements ? p.152 Des hypothèques considérables p.153 La légitimité indiscutée de l'État p.156 La reconnaissance progressive du fait régional. p.158 Une implication f ondée sur le volontarisme  p.159 L'association des régions espagnoles et italiennes à l’élaborationdu droit communautaire p.162 L’associationdes régions espagnoles et italiennes à l'application du droit communautaire p.166 Une représentation à la merci des États p.168 Un nouveau danger pour l'autonomie régionale p.172 Le non-droit de la région européenne. p.173 La déception des régionalistes p.175 Le projet de Traité constitutionnel, entre progrès concrets et fin des illusions p.179 La marginalité insulaire dans l'Union européenne. p.184 La situation institutionnelle des îles. p.186 Le fait insulaire au péril des extrêmes. p.187 Le fait insulaire au péril de l’incertain. p.191 De la reconnaissance et de ses effets : inutile ou insuffisante ? p.197 La politique de cohésion comme enjeu capital. p.203 Les îles et les défis de la politique régionale. p.204 La politique régionale communautaire et ses limites. p.210 Le difficile futur de la politique régionale. p.215 L'impossible histoire d'amour ? p.219 Les déficiences du lobbying pro -insulaire. p.219 Le désenchantement inévitable ? p.225 Conclusion du chapitre 1 : Les îles face à l’Europe. p.230   Chapitre 2 - Les îles face à l’État. p.237 Une singularité consacrée. p.245 L’insularitéexpérimentale. p.245 La première région française de plein exercice. p.246 L'improbable résolution de la crise sicilienne. p.247 L'insularité anonyme ? p.262 L’anodinstatut sarde. p.263 Les Îles Baléares, ou le particularisme des paradoxes. p.271 L’insularitéfigure de proue. p.285 La fin de l’uniformitéorganisationnelle des régions françaises. p.286 Un demi-statut pour la Corse ? p.293 Une singularité quelconque. p.298 La flexibilité retrouvée de l’organisation territoriale de l’État. p.299 La nouvelle summa divisio. p.299 L'affirmation du modèle autonomique. p.302 La remarquable souplesse de l 'État unitaire. p.307 Les nouveaux mauvais élèves de l’autonomie ? p.313 La Corse et les audaces françaises. p.314 Le retard inattendu des îles italiennes. p.323 Le retard chronique des îles Baléares. p.332 Conclusion du chapitre 2 : Les îles face à l’État. p.344   Chapitre 3 - Les îles face à elles-mêmes p.349 L'ambition autonomique p.350 La réalité bigarrée des régionalismes insulaires p.353 Régionalisme et régionalismes avant la Seconde Guerre mondiale p.354 L’èrecontemporaine e et l'autonomisme comme antagonisme. p.362 L'ère contemporaine et l’autonomismecomme consensus .p.386 Les succès politiques des régionalismes insulaires p.393 Systèmes de partis et influence régionaliste p.394 L’institutionnalisationdu nationalisme p.400 L’inégaldéclin du succursalisme p.411 L'émancipation utopique ? p.419 La mue incomplète p.420 Les moyens traditionnels du consensus p.421 La relativité de la différence insulaire p.437 Le recul du vote d'échange p.443 La permanence des localismes p.459 La réforme improbable p.474 L'échec comme constante p.474 Les faiblesses nationalistes p.485 Les voies multiples de la dépendance p.501 Éclatement partisan et dissensus p.510 Conclusion du chapitre 3 : Les îles face à elles-mêmes p.516 Conclusion du livre second: Les îles de la Méditerranée occidentale face à leur devenir p.521 Conclusion générale p.527 Index sélectif p.535   BIBLIOGRAPHIE Bibliographie générale Histoire des idées et philosophie politique. p.545 Science politique, sociologie et histoire p.547 Sciences juridiques p.553 Adresses électroniques p.553
Date : 2009
Couverture temporelle : XXIe siècle
Langage : Français
Couverture spatiale : Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte); Corse
Identifiant : ISBN : 978-2-84698-275-7; Identifiant pérenne SUDOC : http://www.sudoc.fr/14036367X; Worldcat : 690851609
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : Tous droits de publication, de traduction, de reproduction réservés pour tous pays

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !