Document précédent Document suivant
Pascal Paoli Correspondance : La construction de l'Etat 1756-1758

Citer ce document : Graziani, Antoine-Marie, Pascal Paoli Correspondance : La construction de l'Etat 1756-1758, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 04 mars 2024, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/68493

Signaler une erreur ?
Titre : Pascal Paoli Correspondance : La construction de l'Etat 1756-1758
Description : En Juillet 1755, Pascal Paoli prend le pouvoir. En novembre de la même année, il présente la constitution de son nouvel état. Mais ses débuts ont été douloureux: il lui a fallu combattre un début de guerre civile, contre son rival Matra, soutenu par ses ennemis génois; et la lutte contre la vendetta s'est révelée difficile à mener. Au début de l'année 1756, Pascal Paoli, diminué et amer, est au bord de l'abandon. Paradoxalement, l'arrivée des troupes françaises, parce qu'elles remettent la Corse au centre des préoccupations méditerranéennes des grandes puissances, relance son action.
Date : 2005-05-01
Couverture temporelle : XVIIIe siècle
Couverture spatiale : Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte); Corse
Langue : Français
Identifiant : Identifiant pérenne Sudoc: http://www.sudoc.fr/089695011 Worldcat: 491781072 ; ISBN: 2-907161-89-X
Relation : Pascal Paoli Correspondance, La construction de l'Etat 1756-1758 Pascal Paoli Correspondance, Le visiteur apostolique 1759-1760, volume III
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : Tous droits de reproduction, de publication, de traduction réservés pour tous pays

Ajouter un commentaire

J’accepte les conditions d’utilisation et j’accepte de publier ma contribution sous licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !