Document précédent Document suivant

Citer ce document : Bernardi, Jean-François; Roy, Marie-Dominique, Sant'Andrea-di-Bozio, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 06 décembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/81043

Signaler une erreur ?
Titre : Sant'Andrea-di-Bozio
Description : La commune de Sant’Andrea-di-Bozio s’étend sur 2403 hectares, elle se divise en plusieurs parties, au sud, le bas de la commune, nommé Casciani, atteint presque le Tavignano : c’est là où autrefois on cultivait la vigne, cette partie est mitoyenne des communes de Poggio-di-Venaco, Erbajolo et Favalello. Aujourd’hui, ce lieu recèle de multiples trésors qui témoignent de l’activité agricole passée ; on peut dénombrer à cet endroit plus d’une cinquantaine de « casette » abritant pour certaines des pressoirs à vin. Ces « casette » ne sont plus que des vestiges ayant subit plusieurs fois les assauts du feu. La partie haute de la commune, là où se situe le village, est composée d’anciennes châtaigneraies, de hêtraies, de chênaies et d’anciens jardins aujourd’hui recouverts de maquis. Dans les châtaigneraies, on peut trouver des séchoirs à châtaignes abandonnés. A l’Est, la commune donne naissance au ruisseau du Corsigliese et est ainsi mitoyenne avec Zuani, Focicchia et Piedicorti di Gaggio. Au nord, la chapelle de Santa Servanda est la pointe de la commune du haut de ses 1230 m. A cet endroit, la commune est limitrophe à Mazzola et Pianello. A l’ouest le ruisseau de Pasquale sépare Sant’Andrea-di-Bozio d’Alzi et d’Alando : on retrouve sur ce ruisseau quelques vestiges de moulins à farine."Dossier collectif Maisons" :119 bâti INSEE ; 16 repérées ; 30 étudiéesParmi les maisons repérées, 12,5% peuvent dater du 16e siècle ; 18,75% du 17e siècle ; 12,5% de la limite entre le 17e et le 18e siècle ; 18,75% du 18e siècle ; 31,25% de la limite entre le 18e et le 19e siècle et 6,25% du 20e siècle. Parmi les édifices étudiés, seulement 8 sont des maisons à proprement dites (26,67%) dont 12,5% peuvent dater du 16e siècle ; 37,5% du 17e siècle ; 12,5% de la limite entre le 17e et le 18e siècle ; 25% du 18e siècle et 12,5% de la limite entre le 19e et le 20e siècle.Les maisons repérées sont toutes couvertes d'un toit à long pans dont 37,5% sont en schiste et 72,5% de tuile mécanique et sont à 81,25% des maisons de type III. 50% des maisons repérées sont organisées sur 4 niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et des combles à surcroît. L'ensemble des maisons étudiées sont couvertes d'un toit à long pans dont 50% sont en schiste et 50% en tuile mécanique ; 75% des maisons sont appareillées en schiste et moellon et enduites à la chaux. 25% de ces maisons sont organisées sur 4 niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et des combles à surcroît. 50% des maisons étudiées sont des maisons de type III et 25% des maisons de type V.Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : schiste ; moellon ; enduit partiel ; enduitMatériaux de la couverture : tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; schiste en couverture
Est une partie de : Canton de Bustanico
Couverture temporelle : 2e moitié XXe siècle
Langage : Français
Couverture spatiale : Sant'Andrea-di-Bozio
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : (c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse
Couverture : Canton de Bustanico

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !