Document précédent Document suivant

Citer ce document : Michel, Mélanie; Soldati, Agnès, Zuani, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 07 février 2023, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/87749

Signaler une erreur ?
Titre : Zuani
Description : Zuani, anciennement situé dans la pieve de Serra, est l'une des dix neuf communes actuellement regroupées au sein de la Communauté de Commune de l'Oriente, au centre de la plaine orientale de la Corse. Adhérente au Parc naturel régional de Corse, la commune de Zuani se situe à l'extrême Sud de la Castagniccia. Son territoire couvre une superficie de 516 ha et est limité au Nord par les communes de Sant'Andrea-di-Bozio et de Pianello. Cette commune s'élève  à 700m d'altitude et est situé sur les flancs Sud-Ouest de la Tuberga. Elle s'étend le long de trois coteaux qui descendent vers la rivière des moulins, affluent du Corsigliese. Largement ouvert sur la mer, le cirque sur lequel Zuani est ouvert, jouit d'un climat  tempéré malgré l'altitude. Cette cuvette à la surface relativement réduite ne permettait pas l'élevage de nombreux troupeaux et les habitants furent amenés à se consacrer à l'agriculture. De plus les terrains peu fertiles et acides furent très propices au développement du châtaignier, de la forêt et de l'arboriculture fruitière. Le village a cependant longtemps possédé de grandes étendues de terres à céréales dans la plaine d’Aléria, sur les berges du Tavignano et du Tagnone. Zuani était composé de plusieurs quartiers façonnés par les différentes sources et ravins crées par le ruissellement des eaux de pluies. On compte parmi eux: Gogliemacce, Vincentacce, Fontanone, Cadacciolo, Martinacce, Francescacce, Pieracce, Chialza, Poggiolo, Piano et Pied'Andrea. Les sources ont ainsi déterminé l'éparpillement des habitations et ont permis à chacune de se doter de jardins potagers. Le village était pourvu de nombreuses fontaines et les cours d'eau alimentaient trois moulins sur la commune. Chaque quartier possédait également sa propre tour ou maison forte. On s'y réfugiait lorsque les feux allumés sur les hauteurs des " Fogacciole" annonçaient l'approche d'un ennemi. Ces tours de plan carré avaient leurs portes d'entrée au premier étage dont l'accès se faisait par une échelle en bois. Elles s'élevaient sur trois étages et étaient garnies de meurtrières. Au pied de chacune d'entre elles se trouvaient également des fours à pain. Sur les neuf tours qui s'étageaient le long d'une ligne débutant aux abords du Corsigliese, et jusqu'à la limite Nord du village, il en demeure encore six aujourd'hui."Dossier collectif Maisons" :63 bâtis INSEE ; 7 repérées  ; 7 étudiées42% des maisons repérées datent du 16e siècle ; 50% du 17e siècle et 7% du 19e siècle.Toutes les maisons sont en schistes. Les toits sont traditionnellement couverts de lauzes.Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : schiste ; moellon ; enduitMatériaux de la couverture : schiste en couverture ; tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique
Est une partie de : Canton de Moïta-Verde
Couverture temporelle : XIIIe - XXIe siècles
Langage : Français
Couverture spatiale : Zuani
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : (c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse
Couverture : Canton de Moïta-Verde

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !