Document précédent Document suivant

Citer ce document : Michel, Mélanie; Soldati, Agnès, Monument aux morts des guerres 1914-1918, 1939-1945 et d'Indochine (Chiesa), Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 29 janvier 2023, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/89170

Signaler une erreur ?
Titre : Monument aux morts des guerres 1914-1918, 1939-1945 et d'Indochine (Chiesa)
Description : Le monument est composé d'un socle en marbre sur lequel repose une stèle sculptée d'un gisant et gravée de la liste des victimes de la guerre de 1914-19187. Le socle est gravé aux noms des soldats tombés au combat lors de la guerre de 1939-1945. Le gisant représente un soldat (poilu) étendu, il est accompagné par une allégorie de la France. Représentations: coq, laurier, feuille de chêne, tête de maure. L'ensemble est ceint d'une clôture en fer forgé en arc de cercle, décoré par une croix de guerre.
Est une partie de : Pietra-di-Verde
Latitude : 42°17'53.0000000001581"
Longitude : 9°27'1.00000000000719"
Date : 1925
Couverture temporelle : 1925
Langage : Français
Couverture spatiale : Pietra-di-Verde (Chiesa)
Provenance : propriété publique
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : (c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse
Couverture : Canton de Moïta-Verde

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Pierre Pancrazi

Nov 13, 2022

PIETRA-DI-ERDE, LA PETRA. PREMIER VILLAGE de CORSE, en 1925 (*), a avoir ORNÉ son monument aux morts du SYMBOLE CORSE, à TESTA MORA, a NOSTRA BANDERA. En effet, les travaux de recherches historiques qui ont été réalisés sur l’histoire des monuments aux morts de Corse, se sont interrogés sur la présence de symbole Corse sur nos monuments aux morts. Ces travaux évoquaient le fait que la première tête-de-maure, sur un monument était apparue en 1945 sur le monument de Sermanu. Jean-Paul Pellegrinetti, Historien contemporanéiste, professeur d'histoire contemporaine a l’université côte d'Azur de Nice, Directeur CMMC. UPR 1193 Directeur publication des revues Cahiers de la Méditerranée & Études Corses, Coordinateur ANR EUROFA 2021-2025, auteur d’un remarquable livre : « Les monuments aux morts de Corse » avec qui j’ai pu échanger, que je remercie, nous écrit : « Monsieur Pancrazi, votre information est très intéressante, car cela veut dire que nous AVIONS aussi chez nous des monuments avec des SYMBOLES CORSES, et cela, dès l'entre-deux-guerres, comme en Bretagne notamment. Cela m'étonnait fort de ne rien trouver AVANT 1945. L'HISTOIRE s'écrit tous les jours ! Ne pas hésiter à m'écrire si vous avez d'autres renseignements. De mon côté, je vais regarder pour le sculpteur si je trouve des documents dans les archives. Bonne soirée, e a prestu. Bien à vous, J-P Pellegrinetti. ». Amici Petrulacci, comme l’écrit, J-P Pellegrinetti, NOTRE HISTOIRE, l’histoire di a petra di verde, écrite notamment en 1925 par nos ancêtres, est une belle histoire dont nous pouvons être fiers. Amici, soyons FIDÈLES à notre histoire et décidons que dorénavant lors des commémorations qui auront lieu au monument aux morts, le drapeau Corse, a TESTA MORA, SERA PRÉSENT aux côtés du drapeau français. * Le monument aux morts a été inauguré le 29 août 1925, il est orné de la Tète de Maure en haut à gauche et du coq Français. Photo.

Contenu inapproprié

Répondre