Document précédent Document suivant

Citer ce document : Michel, Mélanie; Soldati, Agnès, Église paroissiale Saint-Roch, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 27 septembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/89681

Signaler une erreur ?
Titre : Église paroissiale Saint-Roch
Description : L'église est de plan allongé, composée d'un vaisseau unique se terminant par un chevet plat. La nef est flanquée de six chapelles latérales : cinq de dévotion à la Sainte Vierge (statue remarquable de Marie visiblement enceinte), Saint Roch, Saint Antoine, Saint Jean-Baptiste, au Sacré Coeur, et une abritant des fonts baptismaux, voûtées en berceau et en berceau à lunettes. L'église est percée de trois baies hautes en élévation latérale droite, de deux baies éclairant le chevet et d'une donnant sur la nef. Le décor est de style baroque, restauré à l'identique à la fin du 20ème siècle par des artistes locaux. L'église  a été classée aux Monuments Historiques en 1995. La même année ont été classés un groupe sculpté en marbre blanc du 17ème siècle représentant la Vierge et un personnage agenouillé devant elle, un tableau de la Vierge du Rosaire, où figurent aussi Saint Dominique et Sainte Catherine de Sienne datant du dernier quart du 17ème siècle, ainsi qu'un tableau et son cadre datés de 1796 de la Vierge à l'enfant, Saint Roch et Saint Antoine. L'élévation antérieure se développe sur deux niveaux et un fronton triangulaire percé d'une niche garnie d'une statue de Saint Roch et surmonté d'une croix en pierre ; elle est rythmée par des pilastres engagés et deux bandeaux de séparation avec lauzes en débord et percée d'une baie rectangulaire. Les bandeaux servent aussi à la modénature du clocher qui se développe sur quatre niveaux. Aux troisième et quatrième niveaux, décor de modillons qui soulignent les bandeaux de séparation. Baies oblongues cintrées, doubles au troisième niveau. Pilastres engagés. Tambour surmonté d'un dôme en tuffeau, lui-même surmonté d'une croix en fer forgé, marquée du monogramme du Christ. Le clocher est précédé d'un escalier monumental sur voûte en berceau. Il a reçu trois cloches en 1896 fabriquées par les établissements vosgiens F. Farnier. La porte de l'élévation antérieure de l'église est en bois sculpté polychrome, a été exécutée vers 1760 et restaurée dans les dernières années du 20ème siècle à Taggia Imperia (Italie). La porte principale est elle aussi classée aux Monuments Historiques depuis 1995. En élévation latérale droite, une porte en bois à lames horizontales est surmontée d'un linteau monolithe sur corbeaux de pierre, gravé en chiffres romains à la date du  21 Août 1757. A la base de la même élévation, est insérée une plaque de schiste gravée  probablement  d'époque romane.
Est une partie de : Zuani
Latitude : 42°16'13.6682708732388"
Longitude : 9°20'47.6328844160548"
Date : 1100
Couverture temporelle : XIIe siècle ; 1757 ; 1780
Langage : Français
Couverture spatiale : Zuani
Provenance : Propriété publique
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : (c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse
Couverture : Canton de Moïta-Verde

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !