Document précédent Document suivant

Citer ce document : Graziani, Antoine-Marie, Levie et son territoire, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 30 novembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/99056

Signaler une erreur ?
Titre alternatif : Familles, propriétés, transmissions culturelles
Titre : Levie et son territoire
Description : Établir une monographie sur une communauté, c'est d'abord travailler sur un territoire et sur la population qui l'habite. Or d'emblée nous découvrons que le territoire lévianais est difficile à appréhender : pendant des décennies les habitants de Levie ont partagé leur temps entre leurs habitations des poghji, au fur et à mesure de leur apparition, Figari, une partie de leur territoire qui conservait pourtant une délimitation particulière et une partie de la communauté voisine en grande partie inhabitée de Porto-Vecchio où ils résidaient sans droit. Leur territoire, les Lévianais ont pourtant décidé de le partager et ce dès le milieu du XVIIIe siècle en faisant disparaître pratiquement toute propriété communale, ce qui en fait un cas particulier dans la Corse du temps. Mais ce n'est pourtant pas là une victoire de la propriété privée : la propriété à Levie est lignagère, le propriétaire au fond n'est que l'usufruitier d'un bien qu'il lui faudra transmettre à son ou ses héritiers. Tout d'ailleurs à Levie est affaire de transmission : au-delà des biens du lignage, c'est bien un mode de vivre et de mourir qu'il convient de faire passer aux générations futures. La population lévianaise est installée d'abord dans les poghji, ce que l'on appellera par la suite des quartiers. Les maisons y sont « nommées » rappelant la construction habituelle en Corse casa/casata. Et les premiers noms de famille qui y apparaissent sont ceux des familles dominantes, qui se sont engagées en faveur de l'État génois. Mais dès le début du XIXe siècle, les bergers issus généralement du Taravo transforment leurs cabanes en maisons en dur et créent un second habitat : les hameaux. Deux populations cohabitent donc sur le territoire de Levie, qui dialoguent mais ne se mélangent pas, une autre des caractéristiques lévianaise. 249 pages
Table des matières : PRÉFACE p.9 AVANT -PROPOS p.11 I - LA  BATTAGLIA DI BAVEDDA 11 DÉCEMBRE  1615 p.19 II - NOTABLES  ET BENEMERITI p.39 Les Peretti p.44 Les Lanfranchi p.53 Les Quilichini p.56 Les Martinetti et les Susini p.58 Les Roccaserra et les Ettori p.59 Une situation nouvelle au cours du XVIIIe siècle p.61 III - LEVIE : UN TERRITOIRE  MOUVANT p.67 La pieve de Carbini et la création de Porto-Vecchio p.70 Une double transhumance p.85 Un espace difficile à délimiter p.89 Des évolutions notables p.93 IV- L'ÉTAT DE LA PROPRIÉTÉ À LEVIE À L'ÉPOQUE MODERNE p.107 Des biens très difficiles à identifier. p.108 L'indivision: une stratégie p.111 La prédominance d'Archigna p.114 La zone des poghji p.119 La disparition de la propriété communautaire p.122 V- DES POGGI (POGHJI): DES MAISONS  ET DES TOURS p.131 Le poghju d'Anavaggia ou Navaggia p.134 La tour dite i Notari p.135 La casa Ambroscinacci ou Ambroscinaccia p.135 La casa Angianaria p.136 Le poghju de Sorba p.136 La casa Pievanaccia p.137 La  casa Cirindinaccia p.137 La casa Guglielmaccia p.l38 Les Maestrati p.138 Le poghju de Castaldaccia p.139 La tour Lanfranchi p.139 La tour Lucchinacci p.140 La tour Giacopilaccia p.141 La casa Marsillese p.142 Le pog hj u d'Olmiccia p.143 Les Ettori p.143 Les Martinetti p.145 Le poghju de Pantan u p.146 Les Peretti Palloni p.146 Le poghju d'Inseritu p.148 Le poghju de Maestracci p.149 Le Piratu p.150 Une structure particulière de 1'habitat p.150 VI-  LEVIE SOUS LES RÉVOLUTIONS DE CORSE : LE TEMPS DES COLONELS p.153 Aux débuts des révolutions p.153 Au temps du marquis de Cursay p.157 Sous Pascal Paoli p.171 Des royalistes p.182 VII-   LA SOCIÉTÉ LÉVIANAISE p.187 Propriétaires et bergers p.187 Les sociétés a metà p.187 Le capezzo p.190 Le contrat a boatico p.192 Les questions liées au bétail: dég radations, vol, destructions p.193 Le bétail et la dot p.195 Propriétaires et agriculteurs: gardiens, clôtures p.196 Le contrat ajacenda p.202 Journaliers et domestiques p.203 Le clergé p.205 Des médecins p.211 Des notaires p.213 Des artisans p.215 VIII- DES HAMEAUX p.217 Une population  venue du Taravo p.217 Les bergers : une population à part de la communauté p.220 IX- HÉRITAGE  ET TRANSMISSION p.225 Stratégies matrimoniales et patrimoine p.228 Des stratégies successorales p.238 Des dispositions culturelles : les Lévianais face à la mort. p.241 CONCLUSION p.249
Date : 2016
Langage : Français
Couverture spatiale : Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte); Corse
Identifiant : Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/200141260; ISBN : 978-2-36479-0599
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : Tous droits de reproduction, de publication, de traduction réservés pour tous pays.

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !