Document précédent Document suivant

Citer ce document : Pesteil, Philippe, Les productions alimentaires en Corse (1769-1852), Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 10 août 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/100286

Signaler une erreur ?
Titre : Les productions alimentaires en Corse (1769-1852)
Description : Après la période d'indépendance sous le gouvernement paoliste la Corse devient une Région française et connaît les tribulations des régimes successifs qui se succèdent à la tête de la France. L'île nouvellement conquise est l'objet de la curiosité des voyageurs mais aussi intrigue les responsables politiques, les militaires et les administrateurs qui se succèdent. Les archaïsmes des savoir-faire agricoles sont souvent jugés sévèrement et dénoncés comme entravant le développement des techniques nouvelles et l'essor général de l'économie. Reconnu pour ses richesses potentielles, ses terres littorales fertiles, son climat tempéré qui autorise les projections les plus hardies, le territoire demeure peu productif, non cultivé, insalubre et ses populations souvent rétives à accepter le changement. Ainsi, les principaux maux de l'agriculture sont pointés (absence de bras, insécurité, abondance des communaux... ) parfois de façon bienveillante, parfois de manière plus martiale et les remèdes proposés et mis en œuvre connaissent des fortunes diverses. Des emblavures aux châtaigneraies en passant par la production d'huile d'olive et de vin cette recherche réalise un tour d'horizon complet des cultures vivrières mais aussi celles destinées à la commercialisation et suit l'émergence de nouvelles plantations (pomme de terre, maïs... ). Avant même le Second Empire on découvre une Corse encore profondément attachées à assurer la continuité et la cohésion de ses anciens équilibres tout en laissant apparaître des prémices de changement. Si des documents sont célèbres et constituent une mine d'information toujours indispensables comme le plan Terrier ou le questionnaire de l'An X, d'autres sont peu connus voire inédits et apportent un éclairage important pour enrichir la connaissance des communautés rurales de cette période et des rapports qu'elles entretenaient avec les autorités. En considérant les écrits de l'administration ou des maires comme de véritables témoignages de leur époque mais aussi de la pensée des auteurs et de leurs représentations, les rapports et mémoires concernant la Corse deviennent autant de textes à valeur ethnographique. Ce travail est une contribution à une histoire économique de la Corse saisie au travers des productions alimentaires émanant des communautés agro-pastorales avant leur lent déclin. Il est également une étude de la mise en place des prémices du libéralisme tant au niveau des mesures que de l'argumentaire déployé face aux dispositifs traditionnels et usages qui cherchent à assurer leur continuité. Il vise également à discerner les forces en présence et les rapports qui sous tendent en interne les fonctionnements sociaux soumis à l'accélération des transformations économiques. (331 p.)
Table des matières : Avant propos p.7 Panorama général de l’alimentation à travers les témoignages écrits p.21 Une réputation de frugalité p.25 Des forces de production entre potentialités et archaïsmes p.30 Remèdes proposés ; la question de la mise en valeur p.54 Un objectif préalable : réduire l’insécurité p.56 L’insalubrité des plaines et des terres sous cultivées p.60 La question des communaux p.61 Des terres sans améliorations p.67 La création des sociétés d’agriculture et des pépinières ; l’amélioration des espèces p.69 Le manque de bras ; la colonisation et l’émigration p.74 Une société trop égalitaire p.79 Remarques sur l’alimentation insulaire p.84 Les céréales : entre besoin et manque p.89 Châtaigniers ; de l’omniprésence à la quasi absence p.135 L’olivier ; sacral et commercial p.153 Des productions arboricoles peu valorisées p.169 Du vin partout ou presque p.177 Cépages énoncés dans le Q. de l’An X p.188 Orto ou giardino ; la suprématie du légume sec p.207 Miel ; une production ancrée dans le temps p.219 Élever pour la viande p.227 Lait et fromage ; piliers alimentaires p.249 Des volailles avec parcimonie p.259 Les apports de la chasse p.263 L’apport ichtyologique : la rivière avant la mer p.271 Les principaux aléas des activités de production : la loi, le climat, les maladies p.279 La Loi ; variable d’ajustement au marché en construction p.279 Un climat tempéré mais aux fortes variations p.293 Fièvres et autres maux p.306 Conclusion p.311 Bibliographie p.318
Date : 2016
Couverture temporelle : 1769 - 1852
Langage : Français
Couverture spatiale : Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte)
Identifiant : Identifiant pérenne SUDOC : http://www.sudoc.fr/199649316 ; Worldcat : 981117983; ISBN : 978-2-36479-057-5
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : Droits d'exploitation numérique négociés avec l'éditeur.

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !