Document précédent Document suivant

Citer ce document : Cortier, Claude, Education bi-plurilingue, langues d’ici, langues d’ailleurs : propositions pour l’intégration et la didactisation de la pluralité linguistique et culturelle, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 30 novembre 2022, https://m3c.universita.corsica/s/fr/item/96

Signaler une erreur ?
Titre alternatif : Colloque international du réseau de socio didactique des langues : Faire société dans un cadre pluriculturel – L’école peut elle didactiser la pluralité culturelle et linguistique des sociétés modernes ?
Titre : Education bi-plurilingue, langues d’ici, langues d’ailleurs : propositions pour l’intégration et la didactisation de la pluralité linguistique et culturelle
Description : Conférence plénière de Claude Cortier (UMR Icar 5191, Université de Lyon) dans le cadre du colloque de socio didactique des langues des 11 et 12 juillet 2012 à l'Université de Corse. Ce colloque se propose d’envisager les langues et les cultures présentes dans la société comme des limes : à la fois frontière et chemin, le lime servait dans l’empire romain à délimiter le "monde civilisé" et celui des "barbares". Avec le souci de retourner le sens premier du terme, la barrière fortifiée quasi insurmontable, pour récupérer in fine le contenu sémantique lié à l’idée de passage, de chemin vers… Ainsi nous interrogerons-nous sur les conditions de reconnaissance de la pluralité culturelle et linguistique, d’une intégration raisonnée plutôt qu’imposée, à travers une réflexion théorique approfondie notablement corrélée à la relation d’expériences sociales et scolaires advenues. Ce colloque est organisés autour de 4 axes : 1. L’identité, la langue et le fantasme de l’unicité 2. Enseigner la variation : incantation ou réalité ? 3. Construire ensemble du sens dans la salle de classe : faire du commun avec ses différences ? 4. L’école du XXIe siècle au défi de la pluralité
Résumé : Le projet « Langues régionales/minoritaires dans l’éducation bi-plurilingue. Langues d’ici, langues d’ailleurs » (CELV, Conseil de l’Europe) a réuni pendant 4 ans (2007-2011) des équipes de recherche-action, impliquées dans des travaux sur l’éducation bi-plurilingue, sur l’intercompréhension entre langues romanes ou proches et plus largement sur la didactique du plurilinguisme, le développement de recherches collaboratives et de réseaux d’écoles. Les hypothèses sur lesquelles s’est construit ce projet se sont révélées fécondes pour une réflexion et une didactisation des phénomènes de contacts de langue dans l’école, en s’appuyant sur le bi-plurilinguisme des enseignants et la pluriglossie, afin de décloisonner les langues, de conjuguer les approches « varia » et « méta » en situant, mettant en perspective, analysant, historicisant les faits de langue observés dans l’environnement. Notre communication prendra appui sur les outils et supports retenus par l’équipe de projet et les expérimentations réalisées dans les classes. Parmi les approches didactiques retenues comme particulièrement adaptées aux contextes de langues régionales et minoritaires figure en premier lieu l’approche interlinguistique et intercompréhensive. Elle s’est traduite par la volonté d’utiliser comme pont ou tremplin vers d’ « autres langues » proches, voisines ou présentes dans les répertoires des élèves, les langues des régions qui ont porté le projet : catalan, corse, francoprovençal, occitan, scots (écossais) en présentiel ou en réseaux d’échanges. On verra que si l’approche intercompréhensive est une voie privilégiée pour la réflexion métalinguistique des élèves et l’enseignement/apprentissage des langues, elle est également un élément essentiel de l’éducation aux langues et de la recherche/formation des enseignants, parce qu’elle « bouscule » les représentations liées aux pratiques et aux normes linguistiques et langagières et, comme son nom l’indique, induit une nécessaire tolérance linguistique dans des régions où les tensions politiques ou sociales cloisonnent idéologiquement les langues. On tentera enfin de caractériser l’approche socio-didactique, montrant comment la prise en compte de la spécificité des contextes dans leurs aspects micro (contacts de langues, répertoires des élèves dans la classe ou l’école, caractéristiques socio-culturelles) doit être complétée par un cadrage institutionnel et curriculaire aux niveaux macro (statut des langues des régions ou Etats concernés, politiques linguistiques éducatives, choix de la ou des langues de scolarisation) et méso (institutions, formes scolaires, cultures éducatives).
Est une partie de : Colloque international du réseau de socio didactique des langues : Faire société dans un cadre pluriculturel – L’école peut elle didactiser la pluralité culturelle et linguistique des sociétés modernes ?
Importance matérielle : 659 Mo
Durée : 1h 10min 46s
Format : flv
Date : 2012-07-11
Couverture temporelle : XXIe siècle
Langage : Français
Couverture spatiale : Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses (Corte); Corte; Pays Basque; Suisse; Algérie; Californie; USA; Lorraine; Saint-Etienne; Marseille
Source : M3C, UMR CNRS 6240 LISA, Université de Corse
Licence : Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».
Droits : M3C, UMR CNRS 6240 LISA, Université de Corse

Ajouter un commentaire

Je suis d'accord avec les conditions d'utilisation et j'accepte de publier sous les termes de la licence CC BY-SA.

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment ! Soyez le premier à en ajouter un !